» English » فارسی
» Français » العربية
» русский » اردو
 
not exist > Directeur > Biographie 

 

 

  Biographie del’ Ayatollah A’rafile , recteur de l’université al Moustapha

   Naissance et Enfance

L’Ayatollah A’rafî est né en 1338 dans la ville de Meybad située dans la province de Yazd dans une famille de savants et de pieux. Son père l’Ayatollah Mohammad Ibrahim A’rafî était un des savants réputés de cette localité et proche ami de l’imam Khomeiny, un homme qui a joué un rôle crutial dans l’éveil des consciences des populations de Meybad et de Yazd. Ce savant libre dirigeait la prière de vendredi des années avant la révolution et il faisait le sermon avec une arme. La mère du professeur A’rafî, la fille de l’Ayatollah Sheikh Kazim Afdhali Ardekani fait également partie des femmes pures et pieuses de cette époque.

 

  Carrière Scolaire

Le professeur A’rafî a commencé ses études classiques dans sa ville natale. Après avoir étudié une partie des cours de littérature, il vient à Qom en 1349, y achève ses études primaires et entame les cours du séminaire. Il finit rapidement les cours préliminaires et tous les cycles, si bien qu’il participe déjà aux cours supérieures (bahs kharij) en 1356.

Durant ces années, il n’a pas manqué d’assister aux cours de philosophie qu’il assimile parfaitement. Il participe aux séances d’éducation morale. En même temps qu’il étudiait au séminaire, il suivait également les cours d’arabe et d’anglais. il s’intéresse aux mathématiques et à la philosophie occidentale, il étudia beaucoup de livres qui n’étaient pas au programme du séminaire à l’époque.

Durant sa formation, il participe au programme du bureau de coopération entre le séminaire et l’université (centre de recherche de l’université et le séminaire) et pendant les vacances il s’adonne à l’étude de l’exégète du coran d’Allamah Tabataba’I (Tafsir al mizane) et de commentaire de Nahjul Balagha d’ibn Hadid.

     Les enseignants et les amis

Le professeur A’rafî a suivi des cours auprès de savants très honorés. Il fut le disciple de l’Ayatollah Miskhini en matière de Tafsir, de l’Ayatollah Hassan Zadeh Amoli en géométrie, il étudie les livres « Notre philosophie » et « Notre économie » de l’Ayatollah Shahid Sadr auprès de l’Ayatollah Sayyed Kazim Haeri. En cours supérieurs de Fiqh et Ousoul, il fut le disciple de l’Ayatollah Hajj Mortadha Haeri, l’Ayatollah Hozma Fadhel Lankarani, l’Ayatollah Vahid Khorasani, l’Ayatollah Hozma Javad Tabrizi, l’Ayatollah Hozma Makarim Shirazi, l’Ayatollah Hozma Shabiri Zanjani.

Il a étudié « Asfar arba’a, borhan Shafâ, Fousous Hikam et Kawa’ed al tamhid auprès de l’Ayatollah Javadi

Amoli et une autre partie d’Asfar chez l’Ayatollah Shahid Motahari. Il a suivi les cours de philosophie chez l’Ayatollah Misbah Yazdi.

Le professeur A’rafî a entretenu de bonnes relations amicales avec des enseignants et érudits avec qui il révisait les cours qu’il prenait. Entre autres, on peut citer Houjjatou islam wouo mousilmine Kazim Behrâmi, Houjjatou islam wouo mousilmine Ali Naki Faqihi, Houjjatou islam wouo mousilmine Mohammad Beheshti.

    Activités intellectuelles et culturelles.

L’Ayatollah A’rafî a réalisé beaucoup d’œuvres intellectuelles et culturelles dans sa vie. Il a enseigné plusieurs livres du cycle supérieur à plusieurs reprises. Il s’est employé à enseigner Asfar arba’a, les cours supérieurs de Fiqh juridique et l’éducation (Fiqh Tarbiya). La particularité est l’innovation et sa capacité à concilier les données présentes dans les œuvres des anciens avec les principes actuels.

Il a publié beaucoup de livre sur les sciences éducatives, telles que :

1- Philosophie de l’enseignement et l’éducation

2- Les objectifs de l’instruction et l’éducation selon l’islam

3- A propos des talents humains

4- Les avis des savants musulmans au sujet de la l’éducation, deux et 4 volumes

5- Les avis des savants musulmans au sujet de l’éducation 1er et 3ème volumes

6- Processus de l’éducation chez le prophète et les Ahl-ul-bayt, 3 volumes

7- Le système éducatif islamique, 3 volumes

8- Rôle de la formation de l’enseignement, consultant et superviseur

9- Rapport spirituel entre l’islam et les sciences de l’éducation et l’islam, conseiller et superviseur

10 – Cours d’éducation juridique et pénale

– Collection d’articles et discours

1 - L’enseignement et l’éducation selon Ibn Khaldoun, Revue Nour Ilm, 1370.

2 – Union entre l’université et le séminaire : critique et analyse, périodique de l’université islamique, 1377.

3 – Les préoccupations et les problèmes relatifs aux jeunes sous un regard, un journal local de l’institut imam Khomeiny, 1377.

4 – Notion de consultant en religion, ensemble d’articles du séminaire sur la consultation dans la perspective islamique, 1378.

5 – Critique et analyse de l’unité entre le séminaire et l’université ces 10dernières années, collection d’articles du 2ème livre séminaire-université, 1378.

6 – Signification de consultant en religion, périodique séminaire-université, 1378.

7 – Rapport entre les sciences humaines et la religion, périodique séminaire-université, 1378.

8 – Pathologie, méthodologie et voie de solutions, périodiques de recherche du séminaire 1379.

9 – Méthode de déduction des bonnes manières, l’enseignement et l’éducation, 1er prix du livre de l’éducation islamique, 1379.

10 – L’éducation dans la vie et les propos de l’imam Ali (as), articles sur l’éducation islamique, 1379.

11 – L e rôle des recherches dans la coopération entre l’université et le séminaire Payam Payouhesh, 1381.

12 – La sérénité psychologique dans la perspective islamique, extrait des articles de l’institut d’enseignement et de recherche Imam Khomeiny, 1381.

13 – Union entre le séminaire et l’université, préoccupation et expectatives publication inédite du séminaire du 27 Azer 1382.

14 – Séminaire- université, la nécessité d’une vision commune, Revue numéro 96-97 du site du séminaire, 1382.

15 – Union entre le séminaire et l’université ce qu’il y a et ce qu’il faut, Revue Hamshari, 1380.

16 – Le séminaire et l’université, de la divergence vers la convergence.

17 – Recherche dans le séminaire, subtilité et voies de résolution, publication du site du séminaire, 1382.

18 – Premiers pas dans l’approche théorique de la religion, publication…1382.

19 – Les sphères universelles du séminaire, publication …115 et 116, 1382.

20 – Les limites de la liberté d’expression, article présenté au conseil supérieur de la révolution actuelle.

   Distinctions pour les œuvres intellectuelles

1 – Livre des avis des savants musulmans sur l’enseignement et l’éducation, meilleur livre du séminaire en 1377

2 – l’éducation des enfants dans la biographie du prophète et les Ahl-ul-bayt (as),  lauréat du congrès national des chercheurs, 1382

3 – Les avis des savants sur la question de l’éducation, trois volumes, 1er prix du 21ème congrès national de la désignation du livre de l’année, 1382

Antécédents et fonctions occupées.

Parmi les responsabilités que l’Ayatollah A’râfi a occupées, on peut citer :

1 – Directeur du centre international pour les études islamiques.

2 – Membre du conseil culturel et social du ministère de l’éducation, des recherches et des technologies

3 – Membre du conseil général du ministère de la culture et des affaires islamiques.

4 – Directeur du centre de recherche du séminaire et de l’université de Qom

5 – Directeur du groupe scientifique de l’institut imam Khomeiny (qsrh).

6 – Membre du conseil d’administration de l’institut international Hodâ

7 – Responsable du département de recherche du séminaire islamique de Qom.

8 – Président du conseil d’administration de la faculté des sciences islamiques de Meybad.

9 – Membre du congrès des chercheurs en religion.

10 – Directeur du périodiques séminaire – université « Jastâr ektesâdi » et « Tarbiyatou islamiyya ».

11 – Membre du conseil d’administration du centre de propagation du séminaire de Qom.

12 – Membre de la commission national des chercheurs.

13 – Membre du conseil d’administration de centre international pour les sciences islamiques et l’institut en charge des écoles islamiques à l’extérieur de la République islamique d’Iran.

 

Activités politiques

Le professeur A’râfi s’est beaucoup impliqué dans les activités politiques durant toute sa vie jusqu’aujourd’hui. Lui qui est le fils d’un savant combattant, il a toujours participé au soulèvement de l’imam Khomeiny et à coté de l’exercice de la plupart des fonctions qu’on a déjà citées, il milité et considérablement contribué à la concrétisation des idéaux de la révolution. Il est désigné par le guide suprême de la révolution comme l’imam de vendredi de la ville de Meybad en 1371.